CESU : le vrai prix à payer. Comment choisir en connaissance de cause ?

CESU : le vrai prix à payer. Comment choisir en connaissance de cause ?

0

Régulièrement, Domicile 90 reçoit des appels de personnes âgées qui rencontrent des difficultés avec leur aide à domicile « en CESU ». Ces appels proviennent aussi de proches inquiets.

Nous avons donc fait le choix de diffuser ce témoignage du fils d’une personne âgée, installée maintenant en EHPAD.

Témoignage Eric B. « Il y a une dizaine d’années, notre mère, alors âgée de 75 ans, s’aperçoit qu’elle commence à peiner à entretenir son logement. Sans nous en parler, les infirmière libérales qui interviennent auprès d’elle pour des soins lui recommandent plusieurs personnes. Francine D. se présente, le courant passe, l’affaire est conclue :  Francine est embauchée. Nous l’apprenons après coup, nous prenons tout de même des renseignements auprès des association pour connaitre leurs tarifs. Ceux-ci sont (nécessairement) plus élevés, nous en restons là. Notre maman s’occupe d’abord seule des démarches (payer la personne et régler les cotisations). Au fil des ans, la dépendance de notre maman s’installe.

Nous commençons à préparer son départ en maison de retraite et indiquons à Francine D. que nous n’avons, de fait, plus besoin de ses services.

Elle nous rappelle que cela s’appelle un licenciement et qu’elle a droit à des indemnités. Nous sommes très surpris car nous n’avons jamais vu de contrat de travail (et jamais retrouvé depuis), notre maman réglait cependant chaque mois le salaire et les charges avec son chéquier CESU.

Il nous a alors bien fallu verser les indemnités de licenciement, un somme importante car supérieure au montant mensuel de la pension de retraite de notre maman. »

« On ne connait pas la loi »

Eric B poursuit son témoignage : « Les personnes qui embauchent une aide à domicile directement devraient savoir à quoi elles s’exposent ! Souvent, on procède à un choix à court terme, en ne regardant que le prix. Hors ce qu’on pense économiser nous revient comme dépenses bien plus tard. et en cas de procédure aux prudhommes, ce pourrait être pire… »

Prestataire versus emploi direct : choisir en toute connaissance de cause

Pour être aidé chez soi, il existe deux modes d’intervention. Domicile 90 souhaite vous informer à leur sujet.

  • le mode prestataire : une association ou entreprise vous met à disposition un ou plusieurs salariés de son équipes, formés, et qualifiés.
  • l’emploi direct : vous recrutez vous-même votre salarié, vous devenez employeur (éventuellement une association peut vous aider pour les démarche, mais ne prend pas votre responsabilité : c’est le mode mandataire)

Voici un tableau pour y voir clair :

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *