Chorale intergénérationnelle Généra’Sons : La voix vectrice de lien social

Chorale intergénérationnelle Généra’Sons : La voix vectrice de lien social

0

Vous avez toujours rêvé de chanter ? Rejoignez notre chorale intergénérationnelle Généra’Sons !

Domicile 90 propose aux seniors et aux adolescents de se retrouver dans le cadre d’une chorale intergénérationnelle Généra’Sons animée par Youness Ouatiq. Elle est ouverte en priorité aux seniors (+ de 60 ans) et aux ados (11-18 ans) des Résidences à Belfort. Venez faire vibrer vos cordes vocales !

Elle réunira entre 20 et 30 participants. Ils se retrouveront très régulièrement le mercredi après-midi dans les locaux du Centre Culturel et Social Les Résidences Bellevue de Belfort.

1ère rencontre le mercredi 15 janvier 2020 à 14h00 !

Informations et inscriptions : Asma Vaccaro – 07 87 71 79 24

 

Pourquoi ce projet ?

La musique et la pratique du chant sont des activités fondamentalement sociales. En effet, le chant est un outil qui facilite la rencontre entre seniors et jeunes.

Par ailleurs, les bienfaits d’actions entre générations sont connus. La chorale intergénérationnelle va contribuer à réduire les stéréotypes négatifs liés à l’âge. Pour les personnes âgées, cela participera également au renouvellement du lien social. N’oublions pas le travail de mémoire d’évocation des souvenirs liés à la classe d’âge rencontrée et à une transmission d’expériences. Chez les adolescents, ce sera l’occasion de favoriser une ouverture d’esprit à l’égard des anciens.

La musique pour stimuler le cerveau et la mémoire

La compréhension et la pratique de la musique nécessite la stimulation de plusieurs zones de notre cerveau. Au sein de la chorale intergénérationnelle, elle permet de ralentir le déclin cognitif des personnes âgées par la stimulation de zones multiples et ainsi de conserver les capacités qui y sont liées. De fait, elle stimule les fonctions cérébrales, sensorielles, motrices et activités cognitives. Elle peut atténuer les troubles et améliorer l’état émotionnel de personnes atteintes de démence ou certaines maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson).

Plus précisément, le chant permet un travail sur l’hippocampe, responsable de la mémoire à long terme (souvenirs anciens, expériences) et qui produit des neurones tout au long de la vie. Il participe au renouvellement et à la sauvegarde de l’hippocampe, favorisant les connexions entre les autres zones du cerveau. Enfin, la pratique musicale, notamment au sein de la chorale intergénérationnelle qui favorise grandement les échanges, stimule l’imagination et la créativité.

Le chant pour améliorer ses capacités physiques

Le chant est un outil permettant d’améliorer ses capacités respiratoires par le travail exercé sur le diaphragme. De cette façon, la chorale intergénérationnelle favorise l’expression de la voix et de la confiance en soi en apprenant à se placer et se faire entendre dans un espace, au sein d’un groupe.

De plus, la pratique du chant appelle à une participation complète du corps : acquérir un bon positionnement, apprendre à maitriser son souffle, avoir un contrôle des différents organes permettant l’expression de sa voix (muscles du rachis et du cou, thorax, poumons, diaphragme, muscles abdominaux…), exploré notamment lors des échauffements et jeux vocaux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *