Le mois de Mars est le mois de la sensibilisation à l’endométriose. C’est “Mars Jaune”.

L’occasion de donner la parole à Angélique MASSON, salariée de Domicile 90, et Présidente de l’association Mon Endométriose Ma Souffrance – Métropole située en Haute-Saône.

“Cette maladie est connue depuis 1860. Et pourtant, l’endométriose reste à ce jour un mystère médical ! Les professionnels de santé manquent de formation sur l’endométriose et il existe très peu de recherche sur le sujet.

La cause est encore inconnue, bien que plusieurs théories existent (reflux sanguin, génétique…) et aucun traitement n’existe pour guérir. Seuls les traitements hormonaux, chirurgicaux, anti-douleurs, anti-inflammatoires et médecines douces peuvent soulager les souffrances pour essayer d’améliorer le quotidien des patientes.

L’endométriose est une maladie féminine encore mal connue, alors qu’elle touche près de 2 femmes sur 10.

La banalisation de ses symptômes à travers le temps et la diversification des cas rend son diagnostic difficile et tardif : entre 6 à 10 ans avant de pouvoir mettre un mot sur ses maux. 6 à 10 ans durant lesquels la maladie évolue, s’installe sous forme de kystes ou d’adhérences entre les organes, et crée des dégâts irrémédiables entrainant parfois l’ablation partielle ou totale d’un organe atteint.

A ces problèmes physiques et douloureux, s’ajoutent d’autres difficultés qui compliquent le quotidien des femmes atteinte :

  • peur d’une rechute,
  • incompréhension de l’entourage,
  • difficultés financières,
  • problèmes de couple,
  • dépression,
  • solitude…

C’est une maladie féminine incurable dont l’évolution est semblable au cancer. Pourtant, avec une prise en charge précoce et adaptée, cette maladie peut-être bénigne dans la majorité des cas (à l’exception de certaines formes agressives et récurrentes).

C’est pour briser le tabou, soutenir, accompagner et informer les patientes, sensibiliser le public et améliorer la prise en charge de cette maladie que l’association Mon Endométriose Ma Souffrance – Métropole s’engage au quotidien, sur le terrain comme sur les réseaux : Rencontres amicales, Accompagnement, Groupe de parole, Conférences, Marche Mondiale…»

Pour plus de renseignements sur la maladie ou sur les évènements organisés dans la région :

Angélique MASSON : angeliquemasson.mems@gmail.com

Page Facebook : Mon Endométriose Ma Souffrance – Métropole

Vidéo faite par les MEMSettes : https://youtu.be/lez5K-R37Eg

Ce mois de mars 2018, une grande marche est organisée à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.